Transhumances

Charlotte Perriand, une vie de création

L’autobiographie de Charlotte Perriand, « Une vie de création » (Odile Jacob 1998) est passionnante : elle raconte une vie riche en rencontres et en péripéties et un itinéraire artistique exceptionnel.

J’ai acheté ce livre après avoir visité la fascinante exposition « Le monde nouveau de Charlotte Perriand » à la Fondation Louis Vuitton. Elle se visite jusqu’au 24 février 2020.

La trace et l’aura

Dans « La trace et l’aura, vies posthumes d’Ambroise de Milan (IV° – XVI° siècle) », l’historien Patrick Boucheron s’attache aux « traces » qu’a laissées Saint Ambroise, né à Trêves vers 340 et mort à Milan le 4 avril 397 et à ce que les générations successives de Milanais ont fait de son « aura » dans le contexte politique et religieux de leur époque.

Ayant vécu à Milan et assisté aux célébrations de la fête du saint patron de la ville le 7 décembre, j’ai eu envie de lire ce livre. Je m’attendais à un ouvrage de vulgarisation. C’est en réalité un « pavé » scientifique de plus de 500 pages, dont la moitié de notes et de bibliographie.

Milan vingt ans après

Nous avons séjourné à Milan pour le Nouvel An, vingt ans après y avoir vécu et travaillé.

Milan est une métropole circulaire, dont le centre est occupé par la cathédrale, le Duomo.