Tag Archives: Aimer

Un divan à Tunis

« Un divan à Tunis », premier film de la franco-tunisienne Malene Labidi, est une comédie très réussie sur la Tunisie d’après le printemps arabe.

Lorsque Selma Derwish (Golshifteh Farahani) débarque à Tunis pour y monter un cabinet de psychanalyse, le dictateur Ben Ali vient d’être contraint à l’exil. « La chute brutale de la dictature, dit la réalisatrice Malene Labidi, avait plongé le pays dans une chaos et une incertitude provoquant chez certains des troubles anxieux et dépressifs liés aux interrogations sur l’avenir politique du pays, la crise économique, le spectre islamiste, le terrorisme. »

Séjour aux Monts Fuchun

« Séjour aux Monts Fuchun », film de Gu Xiaxuxang, offre une plongée passionnante dans la Chine d’aujourd’hui. Il envoûte le spectateur par son rythme méditatif et la splendeur des images.

Le film s’ouvre par une fête de famille à l’occasion des soixante-dix ans de l’Ancienne. La joie fait place à l’inquiétude et à la tristesse quand celle-ci est saisie d’un malaise et hospitalisée. Au fil des deux années et des huit saisons que raconte cette histoire, elle s’enfoncera dans la sénilité.

La ballade du café triste

« La Ballade du Café Triste » (the Ballad of the Sad Café) est la nouvelle la plus connue de la romancière américaine Carson McCullers (1917-1967).

Le recueil contient six autres nouvelles qui, toutes, ont à voir avec l’amour, l’irréversibilité du temps qui passe et la musique. Dans La Ballade du Café triste, la vie d’une célibataire endurcie, Amelia, est bouleversée par l’irruption d’un bossu qui se présente comme son cousin. Sous son impulsion, l’épicerie qu’elle tient dans un village isolé et sinistre se transforme peu à peu en un café convivial, le seul lieu où l’on puisse se parler, boire, jouer de la musique et faire la fête. Mais le café d’Amelia est menacé par le retour d’un ancien mari éphémère devenu criminel, bien décidé à se venger après des années de pénitencier.