Tag Archives: Anatolie

Les Derviches communiquent

Dans la station thermale de Pamukkale, les Derviches présentent aux touristes leur culte, afin de financer leur fondation.

 Près d’un hôtel fréquenté par des touristes étrangers, les Derviches ont installé un chapiteau circulaire permanent comportant environ 200 places en gradins et une salle de vente de souvenirs.

Pamukkale

 

A l’ouest de l’Anatolie, la ville de Pamukkale est célèbre pour ses sources thermales. C’était déjà le cas du temps des Romains et des Byzantins, quand la ville s’appelait Hierapolis.

 L’arrivée à Pamukkale depuis Denizli est saisissante. Le voyageur voit soudain venir à lui une falaise blanche, « le château de coton ». L’eau de source ruisselle sur les flancs de la falaise, retenue par des terrasses successives. Des sels minéraux s’y déposent et forment une couche semblable à de la neige. Il est possible de descendre pieds nus par un chemin tracé jusqu’en bas de la falaise, ou au contraire d’en parcourir la crête sur un sentier de planches d’où l’on peut regarder et photographier des vagues de neige impressionnantes.

L’Anatolie de la fenêtre de l’autocar

Prendre un autocar touristique n’est certainement pas une façon de voyager qui permette un contact en profondeur avec un pays et ses habitants. Ce que l’on voit furtivement a toutefois de l’intérêt. Voici quelques observations entre Antalya et Pamukkale, en Anatolie. Elles s’appuient aussi sur les commentaires de notre guide, Levent, qui parle un excellent français et nous communique l’amour de son pays.

 Nous partons le matin de Belek, la très longue plage à une cinquantaine de kilomètres d’Antalya où se trouve notre hôtel, parmi des dizaines d’autres qui ont colonisé le littoral. La plaine de Pamphylie, entre la Méditerranée et la chaine de montagnes du Taurus, est riche de cultures. On y voit des grenadiers, orangers, mandariniers et citronniers chargés de fruits, des champs de coton, des bananiers, des serres où poussent toutes sortes de légumes dont on accélère ou retarde la maturation de manière à ce qu’ils arrivent sur le marché à contre-saison. Le paysage agricole fait penser à celui de la région d’Almeria en Andalousie.