Tag Archives: Chanter

Cold war

Arte TV a récemment diffusé « Cold War », film de Pawel Pawlikowski, prix de la mise en scène au Festival de Cannes 2018.

En 1949, Wiktor (Tomas Kot) et Irena (Agata Kulesza) se déplacent au fin fond des campagnes polonaises pour enregistrer des chansons populaires. Le nouveau régime communiste les encourage à monter une école de chant et de danse qui produira le folklore national sur les scènes de Varsovie et des pays frères. Bientôt, aux airs traditionnels s’ajouteront des hymnes à Staline et au socialisme.

Detroit

Arte TV a récemment diffusé « Detroit », film de Kathryn Bigelow (2017) sur les émeutes raciales survenues dans cette ville en 1967.

 Pendant plusieurs jours, en juillet 1967, des émeutes secouèrent la ville de Detroit à la suite d’interventions brutales aux tonalités souvent racistes de la police municipale dans les quartiers noirs surpeuplés. Pour faire face aux incendies et aux pillages, on fit intervenir la garde nationale.

Brassens par Brassens

France 3 a récemment diffusé un documentaire de Philippe Kohly, « Brassens par Brassens ».

Par la voix de Sandrine Kiberlein, le réalisateur présente Georges Brassens (1931 – 1981) comme « le grand chêne de la chanson, le La Fontaine du vingtième siècle, homme libre, force tranquille ».

« Brassens par Brassens » associe les chansons aux épisodes de sa vie qui les ont fait naître. Né et grandi à Sète d’un père de tendance anarchiste et d’une mère immigrée italienne profondément catholique, il quitte sa ville natale après à avoir été condamné à de la prison avec sursis pour un vol de bijoux. Son père va le chercher au commissariat de police et lui dit simplement : « As-tu besoin de quelque chose ? » Naissance de la chanson « la mauvaise réputation ».