Tag Archives: Comprendre

Le personnel des lieux de privation de liberté

Le Contrôleur général des lieux de privation de liberté a publié en juin 2017 un rapport sur « le personnel des lieux de privation de liberté », édité par Dalloz.

Les prisons ne sont pas les seuls lieux de la compétence du Contrôleur. Ils incluent aussi les établissements de santé mentale, les lieux de rétention administrative et les zones d’attente, les centres éducatifs fermés et les locaux de garde à vue. Lorsqu’il traite du personnel des lieux de privation de liberté, il inclut donc le personnel pénitentiaire, les forces de police et de gendarmerie et les personnes de santé psychiatrique. Toutefois, nous nous limiterons, dans cette note de lecture, aux passages relatifs aux établissements pénitentiaires.

Le nouveau pouvoir

Dans son court essai intitulé « le nouveau pouvoir », Régis Debray entend donner des clés pour comprendre la manière dont fonctionne le pouvoir né de l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République.

Pour Régis Debray, ce qui caractérise le nouveau pouvoir est qu’il est pétri de culture protestante, par opposition à une culture politique française imprégnée de machiavélisme.

L’ombre du monde

« L’ombre du monde, une anthropologie de la condition carcérale », livre de Didier Fassin (Le Seuil, 2015) est probablement l’ouvrage le plus complet à disposition de ceux qui, professionnels ou bénévoles, sont appelés à fréquenter la prison.

« Il est peu d’expériences humaines aussi riches et intenses que celle du monde carcéral, y compris pour le chercheur qui, ne faisant que le traverser sans être du côté de ceux que l’on garde ou de ceux qui les gardent, n’en est pas moins affecté par les solitudes, les détresses, les rigueurs, les violences, les injustices, mais aussi les joies, les fiertés, les solidarités, les amitiés, les mots et les gestes de sollicitude et de respect. » Le visiteur que je suis pourrait souscrire mot pour mot à cette déclaration de Didier Fassin.