Tag Archives: Craindre

Mortelle randonnée

France 5 a récemment diffusé « Mortelle randonnée », film de Claude Miller (1983) avec Michel Serrault et Isabelle Adjani dans les rôles principaux.

 Paul Beauvoir (Michel Serrault) est un type bizarre. Dans la rue, il parle tout seul et interpelle les passants. Il est possédé par une obsession : Marie, la fille qu’il a eu d’un mariage éphémère, a été confiée à sa mère et est décédée. Il ne conserve d’elle qu’une photo de classe, mais il est même incapable de la reconnaître parmi ses camarades.

L’homme qui en savait trop

Arte TV a récemment diffusé « l’homme qui en savait trop », thriller réalisé par Alfred Hitchcock en 1956.

La programmation d’Arte TV est souvent heureuse : telle est l’idée de gratifier les spectateurs d’un paquet d’adrénaline après des semaines de langueur confinée.

La Maison Golden

Avec « La Maison Golden » traduit par Gérard Meudal, édité par Actes Sud, Salman Rushdie propose un roman foisonnant, produit d’une érudition et d’une imagination sans pareil.

Le narrateur du livre est René Unterlinden, un jeune aspirant cinéaste qui peine à trouver son sujet. « Avec l’égotisme sans limites de la jeunesse, écrit René, je m’étais mis à imaginer un film puissant, ou plutôt une suite de films dans le genre du Décalogue, traitant des migrations, des transformations, de la peur, du danger, du rationalisme, des changements de sexe, de la ville, de la lâcheté et du courage, carrément une fresque panoramique de notre époque. » Ce positionnement, appliqué eu roman, est celui de Salman Rushdie.