Tag Archives: Ecrire

Promenades avec Pouchkine

Dans « Promenades avec Pouchkine », écrit au camp de travail du Doubrovlag en 1966-1968, Andrei Siniavski défendait l’idée de la poésie comme un « art pur » qui ne peut être instrumentalisé par aucun pouvoir.

Andrei Siniavski (1925-1997) fut condamné à sept ans de camp de travail par un tribunal soviétique, aux côtés d’un autre écrivain, Youri Daniel. Leur procès retentissant en 1966 est considéré comme le point de départ de la dissidence en Union Soviétique. Libéré en 1971, il émigra en France deux ans plus tard.

Isabelle du désert

« Isabelle du désert », la monumentale biographie d’Isabelle Eberhardt par Edmonde Charles-Roux, rend hommage à une personnalité hors du commun, dont l’errance était la ligne de vie.

« Transhumances » a récemment consacré un article à un recueil de nouvelles d’Isabelle Eberhardt publié sous le titre de « Amours nomades ». C’est au destin exceptionnel d’Isabelle, morte en 1904 à l’âge de 27 ans  d’une inondation à Aïn Sefra (en Algérie, près de la frontière du Maroc) que s’est attachée Edmonde Charles-Roux dans deux livres, « un désir d’orient » (1988) et « nomade j’étais » (1995). Ils furent réunis en 2003 sous le titre « Isabelle du désert ».

Neruda

Dans « Neruda », Pablo Larrain évoque la traque du poète chilien Pablo Neruda par un policier en 1948.

En pleine hystérie maccarthyste aux États-Unis, le président chilien récemment élu avec les voix des communistes fait volte-face et engage la chasse aux sorcières. Le sénateur Ricardo Nefti Reyes Basoalto (Luis Gnecco), connu sous son nom de plume de Pablo Neruda, devient le symbole de l’opposition.