Tag Archives: Langue arabe

L’arabe dans le français

On mesure mal l’influence de la langue arabe sur la langue française. Le court texte qui suit va en fournir une démonstration.

 « Françoise était vêtue d’une jupe en mousseline chamarrée et portait des savates légères. Son couffin était un véritable fardeau. Elle y avait placé pêle-mêle des épinards, des aubergines, des artichauts, des potirons, du safran, de l’estragon, des abricots, du sucre et même des oranges un peu avariées. »

Apprendre l’arabe

L’apprentissage de l’arabe est un chemin ardu qui traverse des régions arides.

A la suite d’une fracture du fémur et de la rotule consécutive à un accident de moto, j’avais constaté que la rééducation n’est pas un processus linéaire. Des journées d’exercices épuisants et douloureux s’écoulent sans que la jambe veuille bien fléchir. Il arrive même que l’on régresse et que les résultats chèrement acquis se trouvent soudain annulés, nous plongeant dans le découragement. Et puis, un beau matin, sans raison apparente, on gagne soudain plusieurs degrés de flexion, et on se sent exalté comme si les lendemains allaient chanter.

A la découverte de la langue arabe

Depuis deux mois, je suis lancé à la découverte de la langue arabe.

 Jeune coopérant à Alger, de 1974 à 1976, j’avais appris chez les Sœurs Blanches l’arabe dialectal par une méthode rigoureusement auditive : nos professeures étaient des pionnières du laboratoire de langues. Je m’étais promis d’apprendre l’arabe littéraire lorsque j’en aurais le temps. Le moment est venu, en effet, près de quarante ans plus tard. Je me suis inscrit en première année de licence d’arabe à l’Université Montaigne.