Tag Archives: Maylis de Kerangal

Naissance d’un pont

« Naissance d’un pont », roman de Maylis de Kerangal (Verticales, Gallimard 2010), emmène le lecteur sur le chantier d’un pont géant et à la rencontre des acteurs de ce projet gigantesque.

 Comme dans « réparer les vivants », roman qui a connu l’an dernier un immense succès, Maylis de Kerangal se positionne ici au croisement d’un processus technologique complexe (la greffe d’organes là, la construction d’un ouvrage d’art ici) et de destins individuels. L’écriture est dense, au point parfois de compliquer la tâche du lecteur. Mais plus encore que l’écriture, c’est la description des personnalités qui prend une densité et un relief particuliers.

Réparer les Vivants

Le bouleversant roman de Maylis de Keragal, « réparer les vivants » (Verticales, 2014), raconte le prélèvement d’organes sur le corps d’un jeune homme décédé dans un accident de voiture et les abîmes qui s’ouvrent sous les pas de ses proches.

A un premier niveau de lecture, le livre décrit une procédure chirurgicale avec une précision clinique. Comment Simon Limbres, 19 ans, est déclaré en état de mort cérébrale. Comment le médecin réanimateur et l’infirmier coordinateur des prélèvements d’organe cherchent à obtenir le consentement de ses parents à ce que ses reins, ses poumons et son cœur soient prélevés de son corps et greffés dans le corps de malades dans plusieurs villes de France.