Tag Archives: Passionner

La Source

Dans La Source, son premier long-métrage, Rodolphe Lauga s’inspire de l’histoire réelle de Karim Braine, devenu surfeur professionnel alors que rien ne l’y destinait.

Samir Benhima (interprété par le rappeur Sneazzy, alias Amine Khemissa) habite La Source, une banlieue populaire d’Orléans. Son père, immigré du Maroc, a réussi dans la vie : il a monté sa petite entreprise de plomberie. Il est clair que Samir, un jour, prendra sa suite. Mais lorsque le père décède brusquement, le fils se révolte. Il ne veut pas endosser cette vie-là. À la médiathèque, il découvre le monde du surf, les océans, le soleil, les îles.

Au Café existentialiste

Dans « Au café existentialiste, la liberté, l’être et le cocktail à l’abricot », la philosophe anglaise Sarah Bakewell livre un formidable récit de la naissance et du développement de l’existentialisme.

La quatrième de couverture explique le titre de ce passionnant ouvrage : « Paris, 1932. Trois amis se réunissent dans un célèbre café de Montparnasse. Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir écoutent Raymond Aron, de retour de Berlin, parler d’une forme de pensée radicalement neuve qu’il a découverte : la phénoménologie. En guise d’explication, Aron pointe son verre du doigt et dit à Sartre : « Tu vois, tu peux parler de ce cocktail, et c’est de la philosophie ! » Intrigué et inspiré, Sartre élabore une théorie philosophique fondée sur l’existence vécue, dont le quartier de Saint-Germain-des-Prés va devenir l’emblème. »

Idolâtrie bleue

Comme des millions de Français, j’ai passé des heures scotché devant la télévision lors de la finale France-Croatie, puis du triomphe sur les Champs Elysées.

 Malgré mon aversion pour les enthousiasmes de masse, j’ai donc succombé à l’idolâtrie bleue. Je me suis convaincu d’avoir gagné, alors que je suis resté paresseusement sur mon sofa. J’ai vibré pour l’équipe nationale à chacune de ses rencontres.