Tag Archives: Tunisie

Kairouan

Kairouan est la quatrième ville sainte de l’Islam après La Mecque, Médine et Jérusalem. Elle fut au neuvième siècle la capitale de l’empire aghlabide. Aujourd’hui, elle enchante le visiteur.

 Lorsque nous visitons Kairouan (القيروان), la ville est presque vide de touristes. Le début juin n’est certes pas de haute saison. Mais on s’attendrait à ce que des groupes de retraités profitent d’un climat déjà chaud et des bijoux architecturaux que recèle cette ville. Ce n’est pas le cas. Les touristes, échaudés par la révolution du 14 janvier 2011 et l’élection d’un parlement majoritairement islamiste, ne sont pas encore revenus. Et lorsqu’ils reviennent, ils s’abstiennent de visiter une cité aussi fièrement religieuse.

Pilotes de louage

La conduite des taxis collectifs tunisiens, voitures de louage dans le jargon local, relève davantage de la Formule 1 que du transport en commun.

 Le louage est une institution tunisienne qui marche bien. Pour se déplacer d’une ville à l’autre, on se rend à une station de louage où sont stationnées des dizaines de minibus d’une capacité de 8 passagers. On prend son ticket (il en coûte 5€ pour parcourir les 160km entre Tunis et Kairouan, par exemple). On monte dans un minibus. Lorsqu’il est plein, il démarre.

Ghar el Melh

Sur notre route de Tunis à Bizerte, nous faisons un détour par Ghar el Mehl, une cité très ancienne confrontée à de nombreux défis.

 Ghar el Mehl (« les grottes du sel », en arabe) occupe une situation stratégique. La ville est bâtie au bord de la lagune dans l’estuaire du fleuve Mejerda. Elle est adossée à des collines escarpées. Elle aurait été fondée vers 1600 avant JC, huit siècles avant Carthage. Au seizième siècle de notre ère, elle accueillit une importante communauté d’Andalous, réfugiés d’Espagne. Trois fortins et le vieux port sont l’œuvre des Ottomans, au dix-septième siècle. Une église à côté de la Mosquée atteste de la présence de Maltais jusqu’à l’indépendance de la Tunisie.