Tag Archives: Vivre

L’enfant perdue

Le quatrième tome de la saga d’Elena Ferrante, « l’enfant perdue » (storia della bambina perduta) couvre la maturité et la vieillesse de Lila (Rafaella) et Lenù (Elena), les deux amies d’enfance issues toutes deux d’un quartier populaire de Naples mais aux parcours de vie opposés.

 Le tome 3 de « l’amie prodigieuse » avait été ma lecture d’été et je m’étais promis de ne toucher au tome 4 qu’en 2021. Mais j’ai été happé et je n’ai pas résisté à m’engager dans ses 640 pages après les 480 avalées goulument au mois d’août.

Fuir ou rester

« Celle qui fuit et celle qui reste » est le troisième tome du roman en quatre parties d’Elena Ferrante, « L’amie prodigieuse ».

 « Transhumances » a consacré un article au premier tome de « L’amie prodigieuse », consacré à l’enfance et à l’adolescence de Rafaella Cerullo (Lila) et Elena Greco (Lenù). « L’Amica geniale, storia de chi fugge e de chi resta » couvre la période de 1967 à 1976. Elles ont toutes deux 23 ans au début du livre.

Question d’âge

La période estivale amène plusieurs générations à se côtoyer. Au bout de nos doigts file le temps.

 Notre maison de Maubuisson. Des bébés qui font leurs premiers pas. Des petites filles de trois et quatre ans qui se vivent déjà comme des grandes. Des trentenaires lancés dans la vie, avec enfants ou pas encore. Une « Manou » et un « Papoum ». Une « Grand-maman » de quatre-vingt-quatorze ans.