Tag Archives: Voter

Offensive de la Conférence Episcopale en Espagne

Profitant de la présence au pouvoir du Parti Populaire, la Conférence Épiscopale espagnole entend obtenir une restriction du droit à l’avortement, conforter l’enseignement religieux dans l’école publique et faire interdire le mariage homosexuel.

 Le projet de loi sur l’avortement a été approuvé par le gouvernement de Mariano Rajoy et devrait être débattu au Parlement en février. La loi, si elle était votée telle quelle, abrogerait la loi libérale votée en 2010, qui donnait aux femmes la liberté de décider de se faire avorter dans un certain délai de grossesse. Elle serait même plus restrictive que la loi de 1985. L’avortement ne serait possible qu’en cas de viol jusqu’à la douzième semaine de grossesse et, en cas de péril grave pour la santé physique ou psychologique de la mère constatée par deux médecins, et après un délai de réflexion, jusqu’à la vingt-deuxième. L’avortement pour malformation du fœtus serait un crime.

La Génération Y épouse le libéralisme économique

Dans The Guardian du 26 juin, John Harris montre comment la génération née entre 1980 et 2000 en Grande-Bretagne a épousé l’idéologie thatchérienne.

 Les démographes désignent la génération née entre 1980 et 2000 sous le terme de Génération Y. A Warrington (Cheshire), le journaliste rencontre un homme de 27 ans qui vient de retrouver du travail, un travail temporaire de livreur de sofas. Il lui demande s’il pense que le fait qu’il se trouvait sans emploi était de sa faute. « Ouais, dit-il, je le pense. Je pense que j’aurais dû poser ma candidature à plus de postes. J’aurais dû me pousser le matin, sortir, venir à des endroits comme celui-ci, essayer davantage. Quand on se sent déprimé, on tend à blâmer le monde pour ses erreurs, on pense que le monde vous doit quelque chose. Mais il ne vous doit rien. C’est vous qui êtes redevables au monde : il faut se motiver, sortir et essayer. »

Mariage entre personnes du même sexe

Le Parlement français vient de voter définitivement la loi autorisant le mariage de personnes de même sexe. Deux autres pays ont adopté la même mesure en avril : l’Uruguay et la Nouvelle Zélande. Une loi semblable est en discussion en Grande Bretagne. Un référendum aura lieu en Irlande.

 On ne peut qu’être frappé de la virulence de l’opposition au « mariage pour tous » en France. Les motivations des manifestants contre le projet de loi sont diverses. Certains ne s’opposeraient pas à un « PACS renforcé » mais ne peuvent accepter que lui soit appliqué le label « mariage ». La plupart s’opposent à l’idée qu’un enfant puisse être adopté et éduqué par un couple homosexuel. Beaucoup considèrent que le projet de loi ne devrait pas même être discuté, car il contrevient à la « loi naturelle », invariante dans le temps et dans l’espace, dont ils pensent posséder la connaissance. Ces derniers estiment qu’un gouvernement qui s’écarte de ces normes intangibles perd toute légitimité : pour eux, celle–ci appartient à la rue, leur rue.