Transhumances

Transhumances

Ces mots qui libèrent

Dans le documentaire « ces mots qui libèrent », la réalisatrice Geneviève Roger fait participer le spectateur à des cours de communication non violente dans la prison de Columbia River, en Oregon.

Produit grâce à 1789 contributeurs dans le cadre d’un financement participatif, ce documentaire est visible gratuitement sur YouTube.

Dilili à Paris

Arte TV a récemment diffusé « Dilili à Paris », film d’animation de Michel Ocelot (2018). Envoûtant.

 Dilili est une fillette qui, autour de 1900, fait partie d’un groupe de Kanaks qui se produisent en spectacle pour les Parisiens amateurs de « zoos humains ». La saison étant terminée, elle souhaite visiter Paris avant de retourner dans son île.

À Zarzis, le jardin d’Afrique

À Zarzis, dans le sud-est de la Tunisie, l’artiste algérien Rachid Koraïchi a financé et réalisé un cimetière pour inhumer dignement les migrants dont le corps s’est échoué sur la côte. Il lui a donné le nom de « Jardin d’Afrique ».

Ce cimetière couvre plus de 2 500 m² et abrite 600 tombes, dont 200 sont déjà occupées. La plupart des personnes enterrées ici sont identifiées par le lieu de la découverte de leur corps, et des objets retrouvés sur telles : « Femme robe noire, plage Hachani », « Homme tricot noir, plage Hôtel des 4 Saisons ».