291.000 britanniques nés en 2012 vivront centenaires

Dans The Guardian du 27 mars, Sam Jones et Maev Kennedy ont signé un article intitulé « plus d’un tiers des bébés nés aujourd’hui seront centenaires ».

 Les journalistes se réfèrent à des chiffres publiés par l’office britannique de la statistique : 35% des 826.000 personnes nées en Grande Bretagne en 2012 vivront jusqu’à devenir centenaires.

 « Dans son dernier rapport, intitulé « Quelles sont les chances de survivre jusqu’à l’âge de 100ans ? », l’office examine la naissance de 423.000 garçons et 403.000 filles cette année. Il estime que 135.000 garçons et 156.000 filles devraient être encore vivants en 2112 : plus d’un tiers de leur classe d’âge !

 Il y avait 500 centenaires femmes et 92 hommes en 1961. En 2010, il y avait plus de  10.000 centenaires femmes et un peu moins de 2.000 hommes. Leur nombre devrait croître de manière exponentielle.

 David Sinclair, Chef des politiques et de la recherche au Centre britannique de la longévité, dit « bien sûr, c’est une bonne nouvelle que tant de personnes vivent plus longtemps. Mais il y a un grand mais. Sous beaucoup d’aspects, les centenaires d’aujourd’hui ne sont pas représentatifs. Ce sont des gens qui ont échappé au cancer, aux crises cardiaques et aux attaques cérébrales, de sorte qu’ils se trouvent être en meilleure santé que beaucoup de gens plus jeunes qu’eux. Maintenant que nous réussissons de plus en plus à maintenir les gens en vie, ce ne sera plus le cas. Nous serons plus vieux, en plus mauvaise santé et nous courrons le risque de vivre seuls dans de mauvaises conditions ».

 Photo The Guardian : une maman et son jeune garçon sur la plage de Bluth dans le Northumberland un jour d’été précoce en mars 2012.