3112 Vendredi Blanc

L’Ile de Samoa a marqué l’actualité : elle est passée sans transition du 30 décembre 2011 au 1er janvier 2012 et, habituée à être le dernier pays à célébrer la nouvelle année, a ouvert les festivités.

 Pour les Samoans, le vendredi 31 décembre a donc été transformé en journée blanche, purement et simplement rayée du calendrier. Samoa se trouve sur la mappemonde à 180° du méridien de Greenwich. Elle appartenait depuis 1892 à l’hémisphère Est ; elle vient de se tourner résolument vers l’Ouest. La raison en est que ses principaux partenaires commerciaux, en même temps que ses principales destinations d’émigration, sont l’Australie et la Nouvelle Zélande.

 Envions les Samoans. Les fonctionnaires insulaires ont été payés pour la journée du vendredi 31 décembre, bien qu’aucune minute de travail n’ait pu être fournie dans une journée qui n’a jamais existé. Envions aussi les Samoans pour la liberté que leur situation géographique leur confère d’être maîtres du temps, premier ou dernier pays à inaugurer la nouvelle année, capable selon les convenances de supprimer ou d’ajouter un jour au calendrier.

 On serait tenté de relever que le nouveau calendrier samoan illustre le basculement de la richesse et du pouvoir de l’Occident à l’Orient.  Ce serait vrai si l’on ajoutait que, vu de Samoa, l’Occident est à l’Est et l’Orient à l’Ouest !

 Photo « The Guardian » : feu d’artifice du nouvel an à Sydney