A La Réunion, Cap Noir

photos-canon-396.1291192729.jpg

La promenade au belvédère du Cap Noir permet d’accéder à un panorama du Cirque de Mafate à couper le souffle. Elle est aussi une belle illustration de la réalité actuelle de La Réunion.

Les premiers lacets de la route qui mène de La Rivière des Galets à Dos d’Ane surplombent Le Port, l’une des principales villes de La Réunion et aussi ses installations portuaires. Le Port est le poumon de l’île. C’est par là que transitent ses exportations, principalement du sucre, et ses importations de marchandises en tout genre, dont la valeur est dix fois supérieure. Un bateau de croisière est amarré parmi des cargos porte-conteneurs. Le tourisme se développe dans l’Ile.

La randonnée Cap Noir – Roche Vert Bouteille nous permet jouir d’une vue spectaculaire sur le Cirque de Mafate. A gauche, l’îlet Nourry est une ferme isolée au milieu d’un petit plateau verdoyant. Entre la crête de la Marianne et la crête du Cimendef, on aperçoit le village d’Aurère. On remarque plusieurs autres îlets dans le relief tourmenté dominé par le Piton des Neiges. Après le belvédère, le chemin progresse à flanc de « rempart » jusqu’à la « roche vert bouteille ». On chemine alors sur une crête, la Rivière des Galets et le Cirque de Mafate à gauche, le petit cirque montagneux de Dos d’Ane et de Grand Coin à droite.

Il se pratique à Dos d’Ane une agriculture intensive, principalement la culture de légumes à ciel ouvert ou en serres. L’habitat est dense et donne une impression de prospérité. L’accroissement de la population de l’île génère une forte augmentation de la demande d’agriculture vivrière, et celle-ci est partiellement satisfaite par la production locale.

Photo « transhumances ».