À Toulouse, la Fondation Bemberg

Accueillies par un superbe hôtel particulier du seizième siècle, les collections de la Fondation Bemberg méritent la visite.

L’hôtel d’Assézat fut construit entre 1555 et 1557 par Pierre d’Assézat, un marchand qui fit fortune dans le commerce du pastel. Le bâtiment a été restauré il y a vingt ans par la municipalité de Toulouse, qui l’a mis à la disposition de la Fondation Bemberg.

La Fondation fut créée par George Bemberg (1916 – 2011), né en Argentine mais de culture française. Pianiste, écrivain, collectionneur, il lui légua des centaines d’œuvres d’art du dix-huitième au vingtième siècles : peintures, sculptures, meubles, objets décoratifs.

Le cabinet des reliures

Le musée occupe deux étages. Le premier tient du cabinet des curiosités. On y trouve une salle vénitienne, l’exceptionnelle reliure d’un livre d’hommage à la convalescence du roi, des portraits de Lotto, Véronèse ou Cranach, des meubles anciens. Le visiteur est un peu étourdi par l’accumulation d’objets, appliques, horloges, tableaux, scènes mythologiques sculptées ou peintes. Mais il se laisse peu à peu enchanter par une ambiance désuète mais délicieusement élitiste.

Odilon Redon

Le second étage est consacré à des toiles et des sculptures des deux derniers siècles. Une salle entière est consacrée à Pierre Bonnard. Mais le visiteur rencontre aussi Redon, Picasso, Degas, Toulouse-Lautrec, Monnet, Modigliani.

 Tant par la beauté des lieux que par la richesse des collections, la Fondation Bemberg mérite la visite.

Giovanni Boldoni