Ana Moura

Nous avons aimé le concert de la chanteuse portugaise de Fado Ana Moura le 31 octobre au Barbican, à Londres.

 Ana Moura s’est formée auprès de Maria da Fe dans l’un des temples du Fado à Lisbonne, Senhor Vinho. Ce soir, dans le grand auditorium du Barbican, elle chante à la fois des Fados traditionnels et des musiques contemporaines interprétées dans le style du Fado. Il y a quelques années, Ana s’est produite avec les Rolling Stones dans un stade de Lisbonne ; elle interprète ce soir leur succès « No Expectation », en anglais et en portugais, avec la sonorité du Fado.

 Ana est magnifique dans une longue robe noire scintillante. Elle est gracieuse et chante avec son corps. Les guitaristes qui l’accompagnent sont des virtuoses. Sa voix est puissante et chaude.

 La soirée nous baigne dans la nostalgie de ce Portugal que nous aimons. Elle porte aussi le témoignage de ce que la culture portugaise n’est pas une momie embaumée, mais une force vivante.

 Je ne résiste pas au plaisir de citer le refrain de l’une des chansons :

 « Mentira como uma nuvem no céu / ou como um rio que corre para o mar / temabém o corro para ti / isso nunca irá mudar”

 “Mensonge comme un nuage dans le ciel / ou comme un fleuve qui court vers la mer / moi aussi je cours pour toi / cela ne changera jamais”.

 Photo : Ana Moura