Arrière-saison à Maubuisson

C’est à fin de l’été et au début de l’automne que la station de Carcans Maubuisson connaît son meilleur moment.

« L’air a cette transparence et ce goût du bonheur qui rend la lèvre sèche », chantait Jean Ferrat dans Ma France. C’est ce que ressent le promeneur cycliste en ce premier dimanche d’octobre.

141006_Maubuisson4

L’air, vivifié par le vent du nord, se charge des senteurs de l’océan, de la dune et de la pinède. La température est idéale pour l’effort physique, fraîche au fond mais réchauffée par le soleil. Ses rayons obliques caressent le lac de Carcans et les sous-bois, offrant un carrousel d’ombres et de lumière.

Au bord de la piste cyclable, les arbousiers en fleurs et en fruits offrent une jolie palette de couleurs. Les arbouses fondent dans la bouche laissant sur la langue une subtile saveur.

Les foules d’août sont retournées à la ville. Presque seuls sur la plage, quelques baigneurs se laissent bousculer par les vagues et se livrent au jeu de frisbee.

Notre chatte Letchi vagabonde dans les jardins alentours.

Nous dégustons un instant de bonheur.

141006_Maubuisson2