Art en Médoc

Au Château d’Arsac, on admire un musée de sculptures en plein air. À l’Abbaye de Vertheuil, l’artiste bordelaise Cathy Schein expose ses œuvres. Le Médoc est un pays de vin et de culture.

Le Château d’Arsac, près de Margaux dans le Médoc, a été acheté en 1986 par un viticulteur, Philippe Raoux. Celui-ci s’est battu pour que le vignoble, qui était quasiment abandonné, retrouve pour partie le label Margaux. Le vin blanc « Bordeaux Château d’Arsac » est recommandable. Parallèlement à son activité agricole et industrielle, il a entrepris de faire du château et de son parc un haut lieu de culture contemporaine. La façade du chai est très reconnaissable : les murs sont peints de bleu intense et de blanc ; la porte du bâtiment et les fausses fenêtres sont faites du même aluminium que les caves de vinification.

Le parc du château est devenu un jardin de sculptures qui s’enrichit chaque année de nouvelles acquisitions. On y admire des œuvres d’une vingtaine de sculpteurs tels que Bernard Pagès, Jean-Michel Folon ou Bernar Venet. La visite guidée conduit le visiteur du jardin de sculptures aux chais à la pointe de la technologie, avec comme ligne directrice la recherche de l’excellence.

150820_Arsac_Vertheuil2

Dans le jardin de sculptures du Château d’Arsac

À environ trente-cinq kilomètres au nord d’Arsac, l’Abbaye de Vertheuil accueille jusqu’au 30 août une exposition de Cathy Schein intitulée « tant de temps, temps de tant ». C’est presque un voyage artistique en apesanteur que nous propose l’artiste, née à Saigon en 1964 et qui vit et travaille à Bordeaux. Tout est léger, les traits de ses peintures à la gouache comme les formes végétales qui se détachent en relief de certains tableaux.

150820_Arsac_Vertheuil3

Au Château d’Arsac

L’exposition est présentée dans les bâtiments de l’Abbaye de Vertheuil. Ils ont été construits au dix-huitième siècle. Une association s’occupe de leur restauration, mais la rareté des financements ne permet pas une mise à niveau d’ensemble. Certaines œuvres de Cathy Schein sont présentées, sous le titre de « réminiscences », dans des salles aux murs ravinés par l’histoire. Le contraste entre le style aérien de l’artiste et l’érosion du temps est en soi intéressant : « tant de temps » !

150820_Arsac_Vertheuil1

Oeuvre de Cathy Schein à l’Abbaye de Vertheuil

 

150820_arsac_Vertheuil5

Oeuvre de Cathy Schein à l’Abbaye de Vertheuil