Blue Valentine

J’ai eu l’occasion de voir en DVD « Blue Valentine », film de Derek Cianfrance sorti en salles en 2010.

 « Blue Valentine » raconte une histoire d’amour à faire rêver les couples de la Saint Valentin. Dean (Ryan Gosling) est prolétaire et gagne sa vie, plutôt mal que bien, comme déménageur. Cindy est infirmière et appartient à la classe moyenne, Lorsque Dean croise Cindy au hasard d’un déménagement, c’est le coup de foudre. Il n’a de cesse de rencontrer la jeune femme, de la séduire, de l’étonner. Une nuit, dans la ville déserte, il lui joue de l’ukulélé et lui demande de danser pour lui.

 150322_Blue_Valentine4

Cindy tombe enceinte, probablement de Dean. Elle décide d’avorter, puis se ravise. Il décide de devenir père, de fonder une famille, d’épouser Cindy.

 L’autre versant de « Blue Valentine », c’est le bleu à l’âme de Cindy et Dean, parents d’une adorable fille de huit ans environ, qui découvrent que rien ne fonctionne entre eux. Dean s’acharne à être père de famille aimant et respectable, mais ce rôle ne lui convient pas, à lui qui a conquis Cindy par le charme et l’imprévisibilité. Il boit, crève de jalousie, se sent méprisé.

 Dean tente de reconquérir sa femme en l’emmenant dans un hôtel incroyablement kitsch où il a réservé la chambre « voyage vers le futur ». C’est un désastre. Un gouffre d’incommunication s’est installé entre eux. Ils se rappellent les souvenirs de leur idylle, la chanson qu’ils avaient choisie comme leur chanson à eux. Au lieu de les rapprocher, ces souvenirs aggravent leur clivage. Dean souffre atrocement de voir Cindy s’éloigner inexorablement ; Cindy a pitié de cet homme qu’elle a aimé et qu’elle laisse seul à la dérive. Rien n’y fait : cet amour coup de foudre n’était pas fait pour durer.

 « Blue Valentine » est un film bouleversant, porté par des acteurs exceptionnels de sensibilité et de justesse.

150322_Blue_Valentine3