Cambridge

img_2207.1302551894.JPG

Cambridge, l’une des capitales intellectuelles d’Europe depuis le treizième siècle, est un lieu d’excursion particulièrement agréable par une belle journée de printemps.

Une trentaine d’universités (« colleges ») accueillent des étudiants du monde entier. Cambridge est une ville jeune qui se déplace sur deux roues et affiche une multitude de concerts, de conférences et d’événements culturels. Les plus anciennes universités, King’s, Trinity, Clare, St John, bordent la rivière Cam. Après avoir visité la ville et ses monuments à pied, il est bon de s’embarquer sur une barge à fond plat. Une ravissante batelière fait adroitement glisser l’embarcation sous les ponts étroits et entre les barges désorientées que les skippers du dimanche ne savent contrôler. L’air est chargé de parfums. Les pelouses, les monuments, la surface sombre de la Cam offrent un joli dégradé de couleurs.

La chapelle de King’s College est, comme l’Abbatiale Saint Ouen de Rouen que nous avons visitée la semaine dernière, l’une des dernières églises construites en style gothique. L’abondance de la décoration de la voûte et la richesse des vitraux contraste avec la simplicité et la verticalité de l’édifice. Dans une chapelle latérale, un mur énonce les noms de dizaines d’étudiants de Cambridge morts pendant la Grande Guerre ; sur le mur perpendiculaire est gravé un seul nom, à consonance hongroise, celui d’un étudiant ayant combattu dans le camp ennemi.

Les jardins de Clare College, comme ceux de Magdalene College un peu plus loin, offrent un espace paisible en bordure de rivière, avec une pelouse impeccable et des massifs de fleurs.

St John College est surtout connu pour son « pont des soupirs » inspiré de celui de Venise. Dans l’église, je remarque le tombeau d’un des premiers professeurs du collège, Hugh Ashton, mort en 1522.  Deux gisants sont superposés. La sculpture du niveau inférieur présente le corps d’Hugh émacié et souffrant ; celle du niveau supérieur le montre en habit de cérémonie, priant dans l’attente de la résurrection.

L’église du Saint Sépulcre est la plus ancienne de Cambridge et fut construite après la première croisade sur le modèle de l’église du tombeau du Christ à Jérusalem. Nous avons vu ailleurs en Europe des églises semblables, en particulier à Ségovie et Mantoue.

Photo « transhumances »