Christ College à Oxford

110102_christ_college2.1293986551.JPG

La visite de Christ Church College à Oxford offre un magnifique panorama de l’histoire, de la culture et de l’art anglais.

Le College a été créé par Thomas Wolsey, Ministre d’Henry VIII au début du 16ième siècle. J’ai évoqué ce personnage considérable dans mes chroniques « Wolf Hall » et « Hampton Court ». L’immense salle à manger, avec ses rangées de tables en bois où les étudiants prennent place tandis que les enseignants leur font face sur une estrade, date de 1529. De nombreux tableaux évoquent les personnalités marquantes de l’Université, en particulier John Wesley, le fondateur du Méthodisme, et Charles Dodgson (Lewis Carroll), l’auteur d’Alice au pays des merveilles.

La cathédrale est antérieure au Collège. Sa structure est romane, bien que la splendide voûte soit de style gothique flamboyant (vers 1500). Elle conserve le tombeau de Sainte Frideswide (650 – 727). Oxford a choisi comme sainte patronne une femme redoutable, capable de faire front aux rois. C’est un point commun avec Paris, qui vénère Sainte Geneviève, de deux siècles l’aînée de Frideswide. L’église a été embellie au cours des siècles. On y admire en particulier de beaux vitraux du préraphaélite Edward Burne-Jones. Une touchante statue en bois de la vierge et une crèche à base de personnages stylisés par les tissus qu’ils vêtent sont la contribution de l’époque moderne.

Le porche de la cathédrale ouvre sur une vaste esplanade carrée, le « Tom Quad », fermée en 1681 par une élégante tour, œuvre de l’architecte de la Cathédrale Saint Paul à Londres, Christopher Wren. Au centre de l’esplanade s’élève une statue de Mercure, le dieu aux pieds ailés. En cette période de fêtes, il a été coiffé d’un amusant bonnet rouge.

Photo « transhumances ».