Coiffeurs de Goma

A Goma, à l’Est du Congo, les coiffeurs de rue sont devenus les pivots de la prévention du Sida.

« Goma (à l’Est du Congo, à la frontière avec le Rwanda) est une ville avec une population de 350.000 habitants dans laquelle le Sida est répandu. Amenée de l’extérieur, une coûteuse initiative pour organiser une campagne s’avéra inefficace. La solution ne pouvait venir que de la population elle-même (population dont la moyenne d’âge n’est que de 26 ans). A la fin, la délivrance vint des coiffeurs locaux. Environ 1.500 coiffeurs se rendirent compte de ce qu’ils étaient les mieux placés pour parler du Sida, puisque leurs salons étaient situés aux carrefours. Ils se donnèrent le nom de « citoyens coiffeurs » ou « d’éducateurs de base ». En raison de leur crédibilité dans la rue, ce groupe est maintenant le point focal d’une information et d’une prévention significatives et réussies. »

Ce texte est issu d’une interview publiée dans la revue Crisis Response (http://www.crisisresponsejournal.com/) de Michel Séguier par Patrick Lagadec. Michel est co-auteur de « Pratiques émancipatrices, actualités de Paulo Freire (Syllèpse, 2009), Patrick est directeur de recherche à l’Ecole Polytechnique (http://www.patricklagadec.net/).