Documentaires britanniques

100202_paul_merton.1265142937.jpg

Toutes les chaines de télévision britanniques présentent des documentaires d’une très grande qualité, pour la plupart réalisés selon un langage très codifié.

Les documentaires britanniques embrassent une grande variété de sujets : voyages, histoire, peinture, religions, architecture. Ils sont très souvent passionnants, ils fournissent une masse d’information et offrent des images magnifiques. Beaucoup de ces films ont été coulés dans le même moule. Un présentateur, homme ou femme, jeune ou âgé mais toujours sympathique et dynamique, en occupe le centre. Il a un discret signe de reconnaisance : un chapeau, une coupe de cheveux, un accent. On le voit se promener dans les rues ou arpenter des ruines, ou conduire dans des routes lointaines. Il nous prend à témoin de ses étonnements et en parle avec une passion communicative. De quelque événement qu’il soit le témoin, il tient à y participer : selon le contexte, il dansera avec des zoulous, accomplira des rites de purification, s’engagera dans une lutte gréco-romaine.

L’un de ces présentateurs mérite une mention spéciale : Paul Merton, vedette le lundi soir sur la chaine Five d’une émission intitulée « Paul Merton en Europe ». La dernière émission le montrait à Milan, visitant une boutique de mode dans le salon d’exposition de laquelle vit en permanence un jeune italien, avec son lit, son salon et, au rez-de-chaussée, la place de parking de sa Porsche. On le voyait à Florence assistant à un match de football à la mode Renaissance aux règles abscondes. A Rome, il visitait un home pour chats abandonnés, sous les ruines du bâtiment où Jules César fut assassiné. C’est bien enlevé et plein d’un humour typiquement britannique.

Attention ! Paul Merton visite la France la semaine prochaine !

(Photo : Paul Merton)