Guadeloupe, forêt tropicale

Végétation tropicale

La route de la Traversée permet de rejoindre l’ouest de l’île Basse Terre à partir de Pointe à Pitre en pénétrant dans le Parc National de la Guadeloupe, qui inclut aussi le volcan de la Soufrière.

 Après une halte à la jolie Cascade des Ecrevisses, on rejoint la Maison de la Forêt. Deux parcours de découverte de la forêt tropicale ont été organisés. Bien que nous soyons en saison sèche, il pleut abondamment et le sentier est boueux. Tout autour de nous, nous respirons l’humus, ce qui ne peut que ravir l’auteur de « transhumances » ! La lumière, rare dans le sous-bois épais, se reflète sur les feuilles trempées et les gouttes d’eau semblent des diamants.

Oiseau trembleur

 Les arbres sont d’une hauteur inhabituelle pour les randonneurs des futaies européennes. Fougères et feuillages ont eux-mêmes un gabarit hors du normal. De longues racines aériennes pendent comme des lianes. Nous rencontrons une mangouste et des oiseaux trembleurs nous observent alors que nous nous protégeons de la pluie sous un carbet.