Guy Fawkes est de retour

Comme chaque année, la « Guy Fawkes night » a donné lieu à des réjouissances populaires : de gigantesques bûchers ont été allumés, et dans chaque village, chaque ville et chaque quartier du Royaume Uni ont été tirés des feux d’artifice.

 La célébration de l’échec du complot catholique de Guy Fawkes en 1605, démasqué alors qu’il s’apprêtait à faire exploser la Chambre des Lords pour assassiner le roi James 1er, n’a plus depuis longtemps le caractère d’une manifestation en faveur de l’anglicanisme qu’elle a revêtu pendant plus de deux siècles.

 Guy Fawkes est de retour. Les militants de « Occupy the City », qui campent sur le parvis de la Cathédrale Saint Paul, portent volontiers des masques du célèbre conspirateur. Il est devenu le symbole d’une révolte que nombre des participants aux fêtes pyrotechniques célébrant son échec approuvent dans leur cœur.

 Photo « The Guardian » : militants de « Occupy the City » portant des masques de Guy Fawkes.