Haltère Ego

Le Café-théâtre de Carcans (Gironde) présente jusqu’au 27 mars une pièce hilarante de Guillaume Renoult : Haltère-Égo.

Le Café-théâtre de Carcans est entré dans sa deuxième saison. Les spectateurs peuvent, dès 19h prendre un apéritif et dîner. La salle est confortable, bien agencée, décorée avec goût, dotée d’une régie professionnelle. Le rire est assuré.

« Haltère-Égo » met en scène deux coachs sportifs, Alex (Guillaume Renoult) et Chloé (Lydie Melki). Leur relation va au-delà de la collaboration professionnelle. Il leur arrive de coucher ensemble, mais ils n’ont pas franchi l’étape de la cohabitation. Chloé rêve d’un compagnon tendre et poétique, mais Alex vient de rater la Saint-Valentin. Lorsque pour se racheter il tend une banane à Chloé, celle-ci fait mine de l’ouvrir précautionneusement et de s’émerveiller de son contenu comme s’il s’agissait d’un joyau.

160220_Haltere_Ego

 

Voici que se présente dans leur salle de sport Pierre (Thomas Vernant), un poète déjanté qu’une rupture sentimentale a plongé dans la dépression. Sur les conseils de son médecin, il recourt aux coachs pour se redresser et faire face. Pompes et haltères n’y peuvent rien. Seul le retour de l’être aimé redonnera à Pierre l’envie de vivre. Alex se résout à laisser Chloé jouer le jeu de la séduction auprès de Pierre pour que, piquée par la jalousie, elle revienne. Mais laisser Chloé draguer un poète peut se révéler dangereux pour le macho tout en muscles et en arrogance qu’est Alex.

La pièce est drôle, pleine de bons mots et de situations ambigües. La satire des coachs, construite sur la caractérisation de personnages extrêmes, est percutante. Les acteurs sont remarquables. Bravo.