Humus

La chronique du samedi du 29 juin du quotidien Sud-Ouest est signée par la romancière Sylvie Germain. Elle a pour titre « humus, homme, humilité ». Nous y ajouterions volontiers « transhumance » !

 Sylvie Germain cite Pierre Rabhi, pionnier de l’agroécologie : « l’humus est l’élément clé de la vie.  C’est là la grande différence que nous avons avec l’agronomie moderne, qui est sous l’obédience de la pétrochimie internationale ». Et elle continue ainsi son article : « le mot « humus » comme le mot « homme » proviennent tous deux de la même racine signifiant « terre ». La terre-limon, la terre-glèbe à la fois grasse et pulvérulente, compacte et malléable, est la matrice de tous les vivants, – dont l’homme. Il s’en exhume ; elle est son terreau maternel et nourricier, le terrain où se jouent tous les actes de la vie jusqu’à l’ultime –il s’y inhume ; elle est son territoire dans l’univers – il en a la tutelle. »

Transhumance en Baie de Somme. Photo Ministère de l'Agriculture

Transhumance en Baie de Somme. Photo Ministère de l’Agriculture

 La chroniqueuse appelle à l’humilité, autre vocable dérivant du mot « humus ». Loin d’exercer son devoir de tutelle, loin d’avoir soin de la terre, « l’homme n’a de cesse de lui imposer sa volonté de puissance, d’accaparement et de jouissance illimitée, il la pille, la violente, la dévaste sans vergogne.

 La Terre : plus nous en tirons profit et l’épuisons, tant en surface qu’en profondeur, moins nous la connaissons. Nous vivons hors-sol, à l’instar des fruits et des légumes cultivés en serres sur des substrats neutres et inertes saturés d’engrais chimiques, ou des animaux séquestrés dans des bâtiments concentrationnaires des élevages intensifs, -tous coupés de leur environnement naturel. Le hors-sol propre aux humains oublieux de l’essentielle humilité n’est pas que physique, il est également intellectuel, affectif, sensoriel et spirituel, c’est une « ex-humance » générale. »

 Il est temps en effet d’entreprendre notre transhumance vers des terres hautes. Il est temps, collectivement et personnellement, de remettre les pieds sur terre, dans l’humus.

Humilité... Photo Ministère de l'Agriculture

Humilité… Photo Ministère de l’Agriculture