Indigo, un périple bleu

La bibliothèque Forney, dans le quatrième arrondissement de Paris, présente jusqu’au 18 avril une belle exposition intitulée « Indigo, un périple bleu ».

 La bibliothèque Forney est installée à l’hôtel de Sens, un hôtel particulier construit au quinzième siècle. L’exposition consacrée à l’indigo occupe quatre salles. Dans chacune d’entre elles sont présentés des pièces de tissu ou des vêtements d’Europe, du Japon, de Chine, d’Afrique, d’Amérique, d’Inde et d’Asie du sud-est. « L’indigo, dit le catalogue de l’exposition, serait ce fil bleu qui lie et réconcilie l’humanité, passant du Japon à l’Amérique Centrale et traversant la Chine, l’Inde, le Moyen Orient et l’Afrique ».

 

Bleus de travail

Bleus de travail

En Europe, la teinture des textiles se faisait avant le 17ième siècle à partir de pastel ou guède, cultivé dans le pays de Cocagne, entre Carcassonne, Albi et Toulouse. On utilisa ensuite l’indigo (dont le nom vient du mot « Inde »), importé d’Inde et d’Amérique, plus riche en coloris. En 1882, le chimiste allemand Adolf von Baeyer inventa l’indigo synthétique, qui détrôna les colorants naturels.

 La révolution de Baeyer permit de produire industriellement des bleus de travail. La toile de Gênes et le bleu de Nîmes étaient particulièrement appréciés, et furent exportés aux États-Unis sous le nom de « denim », où l’on ne tarda pas de produire des « blue-denim » et des « blue-jeans ». L’exposition d’humbles vêtements de travail dans la première salle de l’exposition est particulièrement émouvante.

 On est frappé dans les salles consacrées à d’autres pays du monde, par la qualité esthétique des pièces présentées. Certains motifs géométriques répétés sur des tuniques, des châles, des robes de cérémonie, des tapis, égalent en profondeur et en équilibre les œuvres de grands peintres abstraits modernes.

 Le sous-titre de l’exposition est bien choisi : un périple bleu, qui nous plonge dans un univers poétique où chaque peuple apporte ses nuances à l’harmonie générale.

Indigo d'Afrique

Indigo d’Afrique