Jason

« SOS Pascal : ma famille a besoin d’aide » est une émission de téléréalité diffusée par NRJ12, dans laquelle un éducateur, Pascal Soetens, intervient dans une famille pour résoudre des blocages relationnels.

Les nuits à l’hôtel ont ceci de bon qu’elles encouragent le zapping. C’est ainsi que j’ai regardé sur NRJ12 une émission qui avait déjà été diffusée en 2012 sur TF1 sous le titre « Pascal le grand frère ». Je connaissais des émissions dont le principe est de demander l’aide d’un spécialiste pour restructurer un appartement ou réorganiser un jardin. Dans ce cas, une famille demande de l’aide pour résoudre une situation bloquée.

Le personnage central est Jason (prononcer Djéïzonne, séries américaines obligent), un garçon de 18 ans qui n’a aucune activité, dort pendant la journée, vit dans le désordre et la crasse, ne supporte aucune critique, refuse de partager le repas de ses parents, est d’une extrême agressivité envers eux et a même battu sa mère.

L’autre protagoniste est Pascal Soetens, 47 ans, éducateur spécialisé, ancien ceinture-noire de Kung-Fu, qui s’est spécialisé dans le coaching mental, sportif et de vie pour les particuliers et les entreprises. Pascal se met en immersion dans la famille. La caméra le montre installant un matelas dans la chambre de Jason, qu’il a préalablement prié de mettre en ordre. Pascal est supposé partager cette chambre pendant 15 jours.

Le programme de coaching de Pascal se déroule en grande partie dans un lieu neutre : une salle vide dans lequel père et fils sont invités à vider leur sac ; une salle de boxe où le garçon tape sur un punching-ball en verbalisant la haine qu’il a en lui ; un mur d’escalade où il est assuré par son père, avec pour objectif de décrocher une lettre dans lequel celui-ci dit à son fils sa confiance et son amour ; un circuit sur lequel un cascadeur réalise une spectaculaire chute de moto, histoire de faire prendre conscience à Jason de l’importance de veiller à sa propre sécurité.

160427_Pascale_Grand_Frere4

Jason en famille

Le programme concerne aussi la maman de Jason, le visage ravagé par des années de chagrin. Sur la scène d’une salle de théâtre vide, une coach l’invite à crier son désespoir. Puis elle l’emmène chez une spécialiste du relooking et dans une boutique de vêtements.

Peu à peu, l’étau de ce sac de nœuds qu’était devenue la famille de Jason se desserre. Le garçon trouve un stage en ferronnerie, réussit à se lever le matin, accepte les conseils du maître de stage. Il parvient à échanger avec son père. Sa mère devient respectable à ses yeux. Il apprend en quelques jours à avoir pour soi-même de l’estime.

La méthode de Pascal Soetens consiste à « allier la discipline, l’autorité naturelle et son sens des valeurs et de l’éthique sportive ». Il faut certainement y ajouter l’autorité de la télévision, le besoin pour Jason et sa famille de faire bonne figure devant l’équipe de tournage et, au-delà, devant les téléspectateurs. La « réalité » de la téléréalité est fabriquée, formatée, transformée en un produit audiovisuel consommable.

Il reste qu’elle donne à voir la mécanique d’une relation humaine crispée par les malentendus, ainsi que les ressorts qui permettent d’échapper au cercle vicieux et de regagner la confiance, confiance en soi d’abord, confiance en l’autre ensuite.

Ces émissions sont très regardées par des jeunes. J’ai relevé deux commentaires : « Pascal quésque qui t’a donnée an vie de faire ça » ; et encore : « très bonne émission, Pascal je kiffe grave ».

160427_Pascale_Grand_Frere5

Pascal Soetens