La Suède va fermer quatre prisons devenues inutiles

Selon Richard Orange, du quotidien The Guardian, la Suède va fermer quatre prisons en raison de la forte baisse du nombre de détenus ces dernières années.

 Le nombre de prisonniers en Suède a atteint un pic en 2004, avec 5.772 détenus. Depuis, il a décru de 1% par an ; et le mouvement s’est amplifié récemment, avec une baisse de 6% en 2012, et probablement le même ordre de grandeur cette année et en 2014. Il y a actuellement 4.852 détenus en Suède, pour une population de 9.5 millions d’habitants, soit 51 détenus pour 100.000 habitants. Rappelons que les Etats-Unis détiennent le record du monde, avec 2,2 millions de prisonniers, soit 716 pour 100.000 habitants. Proportionnellement, 14 fois plus qu’en Suède !

 

Photo The Guardian

Photo The Guardian

Non seulement la Suède ne connait pas la surpopulation pénale, mais elle doit faire face à un taux de remplissage de ses prisons insuffisant. Le pays va donc fermer quatre établissements, à Áby, Håja, Båtshagen et Kristianstad.

 Pour Nils Öberg, directeur des prisons et des activités de probation, ce remarquable résultat est le fruit à la fois des efforts investis dans la probation et la prévention de la récidive et d’une plus législation plus libérale en ce qui concerne les délits et crimes liés à la drogue.

 Hanns Von Höfer, professeur de criminologie à l’université de Stockholm, confirme ce diagnostic et précise que la diminution du nombre de personnes incarcérées est due en grande partie à une réorientation des tribunaux vers la contrainte légale (ou la « probation ») de préférence à l’emprisonnement pour des petits vols, des délits liés aux stupéfiants et des actes violents.

 Il n’y a nul doute que Christiane Taubira et le gouvernement verront dans ces chiffres un encouragement à la réforme pénale, dont la mise en place de sanctions alternatives à l’incarcération est un pilier.