Les jardins de Sissinghurst

Visiter en juin les jardins du château de Sissinghurst, près d’Ashford dans le Kent, offre une expérience sensorielle enivrante.

 Il reste peu de choses du manoir de Sissinghurst, une demeure élisabéthaine qui servit de camp de détention pour des prisonniers français pendant la Guerre de Sept Ans (1756 – 1763), fut plusieurs fois détruite et plusieurs fois reconstruite.

 Dans les années 1930, le domaine fut acquis par la poétesse, romancière et paysagiste Vita Sackville-West et son mari, l’écrivain et diplomate Harold Nicolson, qui conçurent un merveilleux jardin. Il est aujourd’hui propriété du National Trust.

 Se promener dans les jardins par une belle journée d’été plonge dans une symphonie de couleurs, de volumes, de textures, de fragrances qui fait tourner la tête et préfigure le Paradis. Aujourd’hui, plusieurs cars de touristes allemands sont stationnés sur le parking : traverser l’Europe et la Manche. Sissinghurst vaut la peine du voyage !

 Photo « transhumances »