L’île de Tatihou

Au large de la ville de St Vaast-la-Hougue, dans le Cotentin, l’île de Tatihou mérite le détour.

 On accède à Tatihou par un curieux engin amphibie, bateau à marée haute et autobus à marée basse. La traversée par la mer ne prend que cinq minutes, à pied sec une vingtaine.

 L’île – presqu’île ne couvre que 28 hectares. Ce qu’on découvre en premier lieu sont les fortifications édifiées par un élève de Vauban en 1694. Une tour massive attire l’attention. Pendant la seconde guerre mondiale, l’armée allemande utilisa le site dans le cadre du mur de l’Atlantique. Des casemates furent intégrées dans les édifices anciens et en font aujourd’hui totalement partie.

Fortification allemande du mur de l’Atlantique dans la forteresse de Tatihou

Un joli jardin botanique est protégé des vents par de hauts murs. Il offre une promenade agréable agrémentée de senteurs.

 Un intéressant musée maritime a été installé en 1992. Il rappelle en particulier la défaite infligée à la flotte de l’Amiral Tourville en juin 1692 par la marine anglo-hollandaise. Louis XIV avait décidé d’envahir l’Angleterre pour réinstaller sur le trône le roi déchu Jacques II. L’incendie de 15 navires marque l’échec de ce projet. Les objets remontés par des fouilles archéologiques sont émouvants.

Objets appartenant à un navire coulé en 1692