Lumières de la sagesse

L’Institut du Monde Arabe propose jusqu’au 5 janvier 2014 une exposition intitulée « Lumières de la sagesse, écoles médiévales d’orient et d’occident ».

 L’Institut de Monde Arabe répond à un besoin vital de rencontre entre la culture occidentale et celle des pays arabophones, qui sont nos voisins par la géographie et par l’immigration. Le musée, organisé par thèmes, est intéressant mais souffre d’un déficit de lisibilité : déchiffrer les légendes des pièces présentées représente une prouesse ophtalmologique, et pas seulement dans leur version arabe !

131224_IMA_Lumieres_Sagesse

Exposition « Lumières de la sagesse » à l’Institut du Monde Arabe

L’exposition « lumières de la sagesse » évoque principalement les douzième et treizième siècles de notre ère. En Italie, en France ou en Grande Bretagne, c’est la naissance des grandes universités ; dans le monde musulman, on traduit les œuvres scientifiques grecques ; à Tolède, les trois religions monothéistes se rencontrent dans la transmission du savoir.

 « L’université » au Moyen-âge, que ce soit en Orient ou en Occident, ce ne sont pas des équipements et des locaux. Ce sont d’abord des maîtres, qui reçoivent une « licence » pour transmettre verbalement un savoir que les étudiants mémoriseront et aussi pour le commenter. Ce sont aussi les livres, des objets manuscrits que l’on se transmet de maître à élève et de génération à génération. L’exposition présente un grand nombre de livres anciens, qui portent en marge les commentaires de leurs utilisateurs successifs.

Un livre hadiths commenté par ses lecteurs

Un livre hadiths commenté par ses lecteurs