Mange, Prie, Aime

100925_mange_prie_aime.1294485449.jpg

Le film de Ryan Murp hy « Mange, prie, aime, nous parle d’une femme qui s’échappe d’un mariage exemplaire de l’extérieur, malheureux de l’intérieur.

Adapté d’un best seller d’Elizabeth Gilbert, le film raconte l’histoire de Liz, en apparence heureusement mariée mais qui, bien qu’actrice de chacun des moments de son couple, ne parvient pas à y trouver sa propre vérité. En Italie, elle cherchera l’amitié autour d’une bonne table ; dans un Ashram en Inde, elle apprendra par la méditation à lâcher prise ; en Indonésie, elle découvrira l’amour.

On a du mal à vraiment croire en la détresse de Liz et surtout en sa reconstruction dans des paysages de cartes postales qui parviennent à restituer jusqu’aux parfums de Rome, de l’Inde et de Bali mais ne peuvent tenir lieu d’aventure spirituelle.

Julia Roberts domine ce film fait pour elle. Elle est solaire, comme toujours.

Photo du film « Mange, prie et aime ». Liz (Julia Roberts) à la table d’une trattoria à Rome.