Mariage à l’anglaise

« Mariage à l’anglaise », film de Dan Mazer, offre un réjouissant feu d’artifice d’humour britannique.

 Le titre en anglais, « I give it a year », je leur donne un an, résume l’intrigue du film : Nat (Rose Byrne) et Josh (Rafe Spall) se marient quelques semaines après avoir eu le coup de foudre. Mais la cérémonie ne se passe pas comme prévu : le prêtre est pris d’une quinte de toux et d’une extinction de voix au moment de donner la bénédiction ; et au banquet, le témoin du marié prononce un discours digne de Hara-kiri qui sème la consternation parmi les familles bien-pensantes. Les amis de Nat et de Josh se murmurent entre eux qu’ils ne donnent pas un an à ce couple avant qu’il se sépare.

 De fait, si Nat et Josh ont pour eux d’être jeunes et beaux, beaucoup de choses les opposent : Nat, qui travaille dans une agence de publicité, est sérieuse, professionnelle et peu expansive ; Josh, qui n’en finit pas de tenter d’écrire son premier roman, est superficiel, drôle et extraverti.

 Nat est l’objet des assiduités de Guy (Simon Baker), un chef d’entreprise client de l’agence où elle travaille ; Josh se rend compte que son ex petite amie, Chloé (Anna Faris), était la femme de sa vie. Ils admettent l’un et l’autre que quelque chose cloche dans leur couple, et vont consulter une sexologue qui semble avoir finalement bien plus de problèmes qu’eux-mêmes dans son propre couple. A force de bonne volonté, Nat et Josh atteignent finalement le fatidique seuil de 1 an de vie commune et leurs amis organisent un repas pour fêter cela : mais les choses ne vont pas se dénouer de la manière qu’ils avaient envisagée.

 On rit d’un bout à l’autre de cette remarquable comédie, dans la veine de « quatre mariages et un enterrement » (Mike Newell) et de « panique aux funérailles » (Neil La Bute). Dan Mazer pousse jusqu’à la dérision des situations familières aux Britanniques, telles que le morceau de bravoure du « best man » (témoin) au banquet de mariage. Il met dans la bouche des personnages les répliques faites d’autodérision, de cruauté et d’absurdité qui pimentent la vie quotidienne de l’autre côté de la Manche. Un divertissement à ne pas rater !

130428_Mariage_Anglaise4