Mineurs de San José

100911_san_jose.1294492521.jpg

Le sort des trente-trois mineurs bloqués par sept cents mètres de fond dans la mine de San José au Chili suscite une immense émotion.

Obscurité du fond de la mine,

Clarté rêvée de l’aube du premier jour libéré.

Obscurité du destin d’hommes risquant leur vie pour quelques dollars de plus,

Crépitement des flashs et faisceau des projecteurs.

Obscurité de vies ordinaires, pas toujours bien en ordre,

Lumière aveuglante de la notoriété.

Obscurité d’une exploitation misérable,

Responsable de la Nasa s’exprimant sous un soleil étincelant.

Obscurité des désespoirs individuels,

Couleurs éclatantes de la solidarité héroïque des trente-trois

Photo extraite de The Guardian, qui a consacré le 10 septembre aux mineurs de San José un article de Jonathan Franklin un article intitulé « petit déjeuner, prières, poésie… 24 heures dans une mine chilienne ».