Pays de Galles, Portmeirion

img_0173.1272919519.JPG

Portmeiron est une fantaisie architecturale crée par Clough William-Ellis (1883 – 1978) pour démontrer que la vie est une fête et l’architecture, un plaisir.

La propriété, très étendue, borde l’estuaire d’une rivière. Le village est construit sur un éperon rocheux. On est tout de suite frappé par les couleurs vives qui se conjuguent avec une variété de fleurs. L’ensemble architectural lui-même est harmonieux, chaque bâtiment ayant une juste proportion avec le paysage et les autres constructions. Pourtant, l’inspiration est cosmopolite : un campanile italien côtoie un dôme byzantin ou un temple indien. Tout ceci pourrait être atrocement kitsch. C’est tout simplement beau et plaisant.

La promenade dans le parc le long de l’estuaire propose d’autres plaisirs. Ici, le contraste des genets avec la mer, là un tapis de fleurs de rhododendrons rouges sous une futaie, là encore un phare de couleur turquoise. C’est un vrai jardin des délices né de l’imagination d’un philanthrope qui, à la manière de Don Quichotte, se définissait comme un « architecte errant ».

Site Internet : http://www.portmeirion.com/

(Photo « transhumances »)