Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?

Si rire de bon cœur est bon pour la santé, « Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu », film de Philippe de Chauvron avec dans les rôles principaux Christian Clavier et Chantal Lauby devrait être remboursé par la Sécurité Sociale !

 Claude Verneuil (Christian Clavier) est notaire à Chinon. Avec son épouse Marie (Chantal Lauby), ils habitent une belle demeure, vont à la messe le dimanche et ont élevé quatre filles. Ils ne sont pas racistes, mais… Mais quand les trois aînées épousent un Juif, un Arabe et un Chinois, leurs espoirs se portent sur la petite dernière.

140515_au_bon_Dieu

Quand Laure présente Charles à ses parents

Par chance, Laure leur annonce qu’elle va épouser un Catholique. Certes, ce n’est pas le Xavier de bonne famille que ses parents lui destinent secrètement, mais il se prénomme Charles, ce qui augure bien de la suite. Mais il s’avère que Charles est noir et sa famille Ivoirienne. Le ciel tombe sur la tête de Claude et Marie « qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu pour mériter cela ? »

 André Koffi (Pascal N’Zonzi), le père de Charles n’est pas commode. Il a à l’égard des français en général et des blancs en particulier une montagne de préjugés au moins aussi élevée que celle de Claude à l’égard de tout ce qui n’est pas français, blanc et catholique. L’affrontement de Claude et d’André menace de faire capoter le mariage de Laure et Charles.

 On rit d’un bout à l’autre de cette comédie bien enlevée, portée par d’excellents acteurs. Elle est très politiquement correcte et pourrait être montrée dans les collèges et lycées dans des cours d’instruction civique sur le racisme. Rire de bon cœur sans se poser trop de questions est une opportunité qu’il ne faut pas rater !