RMS Olympic, le frère du Titanic

Le musée de la marine de Liverpool expose une maquette du RMS Olympic, paquebot construit comme le Titanic à Belfast, pratiquement sur le même modèle.

 Le RMS Olympic fut lancé en 1911 pour la White Star Line. Contrairement au Titanic, lancé l’année suivante et très légèrement plus long, il eut une longue carrière jusqu’à son démantèlement en 1935. Réquisitionné pour le transport de troupes pendant la première guerre mondiale, il fut ensuite réaménagé pour reprendre le service civil transatlantique. L’une des transformations les plus significatives fut la substitution des turbines à vapeur par des moteurs diésel, moins onéreux en carburant, en personnel et en temps d’avitaillement.

 Le 14 avril 1912, l’Olympic croisait à une centaine de miles de son frère en perdition, le Titanic. Il était commandé par le Capitaine Haddock (Herbert James, de son prénom). Quelques jours après le naufrage du Titanic, les pompiers de l’Olympic, peu satisfaits des canots de sauvetage supplémentaires installés à la hâte sur ses ponts, se mirent en grève.

 Photo « transhumances » : maquette du RMS Olympic au Merseyside Maritime Museum de Liverpool