Tout est dans la virgule

Michel Platini est menacé de radiation du football pour avoir reçu un paiement de 1,8 millions d’euros. Tout est dans la virgule.

Le président de la Fédération Européenne de Football, Michel Platini, est menacé de radiation à vie de toute activité liée au football, en raison d’un versement de 1,8 millions d’euros reçu en 2011 pour des prestations effectuées dix ans plus tôt en tant que conseiller technique du président de la Fifa Joseph Blatter.

Dans cette affaire, je suis fasciné par la virgule : un virgule huit millions d’euros. Je rencontre en prison un détenu fâché à mort avec son père parce que, dit-il, celui-ci ne lui a pas remboursé les 650 euros qu’il lui devait : une somme astronomique à ses yeux, qui justifie amplement que l’on renie les liens du sang et que l’on fasse de son géniteur un ennemi éternel. Il s’agit donc de 0,00065 million d’euros : zéro virgule zéro zéro zéro soixante-cinq million d’euros.

151126_Blatter_Platini2

Joseph Blatter et Michel Platini

Tout est dans la virgule. En réalité, ce sont deux millions de francs suisses oubliés que le généreux patron de la Fifa s’est rappelé de payer à son conseiller technique. Deux millions sans cet irritant détail de la virgule, cela semblerait presque normal.