Turandot au Royal Opera House

Comme 800 salles de cinéma dans le monde, le CGR le Français de Bordeaux a récemment retransmis en direct du Royal Opera House de Londres l’opéra Turandot  de Giacomo Puccini.

 La retransmission d’opéras par des chaînes de salles de cinéma s’est généralisée en France. UGC diffuse depuis l’Opéra de Paris : nous avions ainsi vu le Falstaff de Verdi. Gaumont diffuse des opéras depuis New-York, CGR depuis Londres.

 

Turandot au Royal Opera House

Turandot au Royal Opera House

Le spectateur est emmené à Pékin où la fille de l’empereur, Turandot se livre à un jeu cruel pour venger une aïeule violée par des hommes : elle propose à ses nombreux prétendants trois énigmes. S’ils les résolvent, ils l’épouseront ; s’ils échouent, ils seront décapités. Calaf, fils d’un roi en exil, est fasciné par la beauté de la princesse et relève le défi.

 Le Royal Opera House présente Turandot selon la mise en scène d’Andrei Serban en 1984. Les décors et les costumes renvoient l’image d’une Chine rêvée, opulente, somptueuse, vivement colorée. La princesse Turandot est vêtue de blanc, symbole de sa froideur glaciale, ou de rouge, la couleur du sang que par vengeance elle ne craint pas de faire couler.

 La chorégraphie, inspirée du Taï-Chi,  est de Kate Flatt, une habitante de Watford dont l’une des œuvres, Soul Play, m’avait bouleversé.

 Les rôles principaux sont tenus par Lise Lindstrom (Turandot) et Marco Berti (Calaf). Mais curieusement, c’est un second rôle qui m’a le plus touché : celui de Liù, la petite esclave qui endure le martyre par amour pour Calaf, joué avec une grande sensibilité par la Japonaise Eri Nakaruma.

 J’ai écouté avec plaisir le grand air de Nessun Dorma, qui ouvrait les programmes de Radio Economía lors de mon séjour à Madrid :

 “Nessun dorma! Nessun dorma! Tu pure, o Principessa, nella tua fredda stanza guardi le stelle che tremano d’amore e di speranza…” Que personne ne dorme ! Que personne ne dorme ! Toi aussi, Ô Princesse, dans ta froide chambre tu regardes les étoiles qui tremblent d’amour et d’espérance…

Turandot au Royal Opera House

Turandot au Royal Opera House