Une femme de ménage

Arte TV a récemment diffusé « une femme de ménage », film de Claude Berri (2002) avec Jean-Pierre Bacri et Emilie Dequenne dans les rôles principaux.

 Jacques (Jean-Pierre Bacri), un quinquagénaire en rupture de vie conjugale, vit seul dans un deux-pièces à Paris. Conscient du désordre et de la saleté qui se sont progressivement installés, il se résout à mettre dans le bistrot qu’il fréquente assidûment une annonce pour trouver une femme de ménage.

 Clara (Émilie Dequenne), une toute jeune femme, se présente. Elle avoue être dénuée d’expérience, mais elle a envie de travailler. Peu à peu, elle s’insinue dans la vie de cet homme solitaire inclinant à la misanthropie. Elle fait le ménage dans son appartement le vendredi, jour où il ne travaille pas. Elle lui prépare des repas. Lorsqu’elle lui demande de l’héberger « pour quelques jours », il finit par accepter et lui laisse sa chambre et son lit, prenant pour lui le canapé-lit du salon.

Lorsqu’une nuit elle s’offre à lui, il ne sait plus que penser : l’aime-t-elle ? Et lui, que ressent-il pour cette gamine de trente ans sa cadette ? Lorsque, pour échapper à la pression qu’exerce sur lui son ex-épouse, il décide de prendre quelques jours de vacances au bord de la mer en Bretagne, il accepte de l’emmener avec lui.

 Voici maintenant Jacques et Clara devenus un couple. Mais lorsque sur la plage Clara rencontre un jeune homme de son âge, Jacques bascule de nouveau dans l’incertitude.

 « Une femme de ménage » est un film délicat, dans lequel se frottent deux personnalités : Jacques, bougon, méfiant, a priori hostile mais aussi grand cœur avide d’amour ; Clara, charmeuse, désarmante, volage, dont on ne peut dire si elle est une naïve vivant dans la vérité de chaque instant, ou une profiteuse suçant le sang d’autrui.

 Claude Berri nous ramène dans le monde d’avant le Covid, celui des bistrots parisiens enfumés où il faisait bon partager un ballon de rouge et celui des corps insouciants exposés au soleil et plongés dans l’eau froide d’une plage en été.