Une merveilleuse histoire du temps

« Une merveilleuse histoire du temps » (The theory of everything), film de James Marsh, raconte la vie de l’astrophysicien Stephen Hawking du point de vue sentimental.

 Le film est inspiré du livre de Jane Hawking, la première femme de Stephen et la mère de ses enfants.

Stephen Hawking, désespéré après l'annonce de sa maladie

Stephen Hawking, désespéré après l’annonce de sa maladie

Il commence à l’Université de Cambridge, où Stephen (Eddie Redmayne) est un étudiant aussi désinvolte que brillant. Bien qu’atypique, et peut-être grâce cela, il attire l’attention d’une jolie étudiante en littérature médiévale hispanique, Jane Wilde (Felicity Jones). Ils tombent bientôt amoureux.

 Quelque chose ne va pas dans le corps dégingandé de Stephen. Après une lourde chute, un médecin lui annonce qu’il souffre d’une dystrophie neuromusculaire évolutive : il va devenir complètement paralysé, il n’en a plus que pour deux ans à vivre. Stephen tombe dans un profond désespoir. Mais Jane tient bon. Le père de Stephen tente de la dissuader d’épouser son fils : elle ne s’engagerait pas dans une bataille, mais dans une lourde défaite. Jane passe outre. Le couple se marie. Il aura trois enfants. Stephen Hawking, dont la médecine prédisait qu’il ne verrait pas l’année 1970, est toujours en vie.

 Le film couvre près de trente ans de la vie de Hawking, jusque la séparation du couple en 1991. Il raconte l’acharnement de Stephen et Jane à se battre contre l’inexorable progrès de la maladie ; le déchirement de Jane entre la fidélité à son mari et la tentation de vivre une vie amoureuse normale avec Jonathan (Charlie Cox), devenu un ami de la famille ; la distance irrémédiable qui se crée peu à peu entre Stephen et Jane.

 On retrouve dans « une merveilleuse histoire du temps » l’émotion éprouvée avec « le scaphandre et le papillon ». Dans l’un et l’autre film, le personnage central est privé de communication, et c’est grâce à la volonté inflexible d’eux-mêmes et de leurs proches qu’ils parviennent à écrire un livre : « une brève histoire du temps » (Stephen Hawkin, 1988), « le scaphandre et le papillon » (Jean-Dominique Bauby, 1997).

 Les acteurs, Eddie Redmayne et Felicity Jones, sont remarquables.

 

Stephen et Jane

Stephen et Jane