Voyage en Chine

« Voyage en Chine », film de Zoltan Mayer avec Yolande Moreau dans le rôle principal, nous fait découvrir ce grand pays avec le regard d’une femme bouleversée.

 Liliane Rousseau (Yolande Moreau) vit avec son mari retraité dans un pavillon de la région parisienne. L’annonce du décès accidentel de leur fils unique intervient comme un coup de tonnerre. Depuis de nombreuses années, il vivait en Chine, il n’était jamais revenu en France, ils n’avaient jamais fait le voyage pour le rencontrer.

150410_Voyange_en_chine2

Liliane avec les amis de son fils à Langzhong

 

Liliane décide de faire ce voyage. Sans un mot de chinois, avec un peu d’anglais, elle débarque à Shanghai, prend le train à grande vitesse jusqu’au Setchouan, puis un autocar jusque Langzhong, là où Christophe a vécu, là où il a succombé dans un accident de scooter. Elle s’installe dans son appartement, rencontre Danje (Qu Jing Jong), la fille qu’il a fréquentée et qui aurait pu lui donner un fils.

 Peu à peu, par lente imprégnation, Liliane se pénètre de la vie qui fut celle de son fils, celle qu’elle n’a pas su, pas voulu ou pas pu partager lorsqu’il était en vie. Comme lui, peu à peu elle devient chinoise. Elle organise, avec ses amis, une cérémonie d’adieu taoïste.

 « Voyage en Chine » est un film rempli de tristesse et de douleur, tristesse du fils disparu et douleur du remords de ne pas l’avoir assez connu ni assez aimé. Mais il retrace aussi un cheminement, la « transhumance » de Liliane de sa vie d’aide soignante dans un hôpital de la banlieue de Paris à la vie si lointaine de son fils. En entreprenant ce voyage hors de tout repère, Liliane raccommode un bout de son existence déchirée et prolonge celle de Christophe.

 C’est un très beau film, porté par Yolande Moreau formidable dans le rôle d’une femme ordinaire ravagée par le regret et le deuil mais décidée à aller jusqu’au bout de la reconquête du cœur de son fils, au-delà de la mort. Qu Jing Jong est belle et émouvante.

Leçon de chinois à l'arrière d'un autocar

Leçon de chinois à l’arrière d’un autocar