Bazas, la belle endormie

Flâner dans les rues de Bazas, se promener à l’ombre de ses tilleuls, découvrir la Cathédrale Saint-Jean Baptiste procurent au visiteur un sentiment de joie paisible.

La ville de Bazas se situe en Gironde, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Bordeaux. Le mot « ville » est inapproprié : Bazas ne comptait, au dernier recensement que 4.352 habitants et mériterait davantage la qualification de bourg. Avant d’être ruinée par les guerres de religion puis par la révolution française, elle constitua pourtant un centre urbain important. Bien que subordonnée à Bordeaux dans la hiérarchie ecclésiastique, elle conserve le titre d’évêché. Sa cathédrale Saint Jean-Baptiste mérite la visite.

La place de la cathédrale est bordée d’arcades et de beaux bâtiments dont plusieurs sont de la Renaissance. De nombreux artistes ont installé leurs ateliers dans le bourg. Une vingtaine d’entre eux exposent leurs œuvres dans un bel espace qui jouxte la mairie : « Place des Arts ».

160623_Bazas1

Tympan du portail de la cathédrale de Bazas : naissance de Saint Jean-Baptiste et résurrection des morts

C’est une impression de sérénité qui nous imprègne alors que nous longeons les anciens remparts sur la promenade de la Brèche, une belle allée ombragée de tilleuls, puis dans les rues de l’ancienne ville. Une belle endormie…

Bazas est une étape sur le chemin des pèlerins de Vézelay à Saint Jacques de Compostelle. La ville occupe peu de place dans les guides touristiques. Elle mérite pourtant que l’on y consacre quelques heures. Les amateurs de viande de bœuf prendront soin de s’y arrêter à l’heure du déjeuner : la race bazadaise est particulièrement réputée.

160623_Bazas5

Promenade de la Brèche à Bazas

160623_Bazas2

Place de la Cathédrale à Bazas

160623_Bazas3

Vestiges des murailles de Bazas