The Guitrys

La pièce « The Guitrys » d’Eric Emmanuel Schmitt doit son titre au nom que la presse américaine attribuait au couple mythique que constituaient Sacha Guitry et d’Yvonne Printemps dans les années 1920.

 Lorsqu’ils se rencontrent en 1915, Sacha Guitry a 30 ans et Yvonne Printemps neuf de moins. Lui est déjà un auteur et metteur en scène à succès. Elle est chanteuse d’opérette. Le point culminant de leur renommée et de leur collaboration théâtrale fut la tournée triomphale qu’ils effectuèrent en 1927 à New York, Toronto et Montréal. Ils divorceront en 1932, Yvonne étant devenue l’amante de Pierre Fresnay.

131227_Affiche_the_Guitrys

 Eric Emmanuel Schmitt fait dire à Sacha : « Quelques années de grande passion, quelques années de grands soupçons, quelques années de grande souffrance. Au fond, tout fut grand ». La pièce est construite à partir de flash-back. Sacha (Martin Lamotte) devenu âgé, réfugié dans un théâtre pour échapper aux huissiers, se remémore des moments de son amour passionné pour Yvonne (Claire Kleim).

 Yvonne est une jeune femme belle, charmante, séduisante, drôle. Elle est aussi totalement dénuée de culture, ce qui la ferait classifier parmi les ravissantes idiotes chères à Guitry, si elle n’était en réalité dotée d’une vive intelligence.  Au contact de Sacha, elle va rapidement apprendre l’art de la répartie. Lorsque le couple se brouille et qu’on parle des concessions qu’il faut se savoir se faire, Sacha parle de concessions de cimetière et lui lance « tu seras enfin froide ! » Mais elle ne se laisse pas démonter et rétorque « et toi tu seras enfin raide ! »

 On rit beaucoup dans cette pièce, pour laquelle l’auteur a utilisé à plaisir des aphorismes de Sacha Guitry. Mais on est aussi ému par ces personnages à la fois exceptionnellement forts, en raison de leur caractère et de leur talent, mais aussi terriblement fragiles.

 Les acteurs Martin Lamotte et Claire Kleim sont excellents, avec une mention spéciale pour cette dernière, qui a la beauté et le charme qui firent chavirer Sacha pour Yvonne. Elle interprète plusieurs chansons, d’une manière magnifique.

 La pièce est donnée au Théâtre Rive Gauche de Paris. Elle devait s’arrêter en janvier, mais sera prolongée à partir du 1er février en raison de son succès.

131227_The_Guitrys3