Bois d’Arcy

J’ai découvert l’existence du rappeur La Fouine (Laouni Mouhid) à la lecture du livre « La Communauté » de Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin. Ses textes sont dignes d’intérêt, comme en témoigne son adaptation de la chanson San Francisco de Maxime le Forestier, sous le titre « Bois d’Arcy ».

Laouni Mouhid compte, dit Wikipédia, 2 millions d’abonnés sur YouTube, 7 sur Facebook et 2 sur Twitter. J’ignorais jusqu’à son nom, ce qui montre combien nos univers culturels sont cloisonnés. Son éducation musicale est pourtant passée par Brel, Brassens et Ferré.

Né en 1981 à Trappes, il a vécu une jeunesse chaotique, enfoncée dans la délinquance : trafic de drogue, vols avec violence, extorsion de fonds, etc. Il est une première fois incarcéré à la Maison d’arrêt de Bois d’Arcy en 1997, à l’âge de 16 ans. En 2000 – 2001 il est emprisonné plusieurs mois à Nanterre pour sa participation supposée à l’incendie de la synagogue de Trappes. Soupçonné d’islamisme radical, il est finalement innocenté.

Voici le premier couplet et le refrain de sa chanson « Bois d’Arcy ».

C’est un bâtiment bleu
Adossé à la colline
On y va en fourgon
On ne frappe pas
Ceux qui vivent là
N’ont jamais eu les clefs
On se retrouve enfin

Après tant d’années d’exil
Autour d’un repas
Des feuilles à rouler
On s’rappelle le temps
Où on était là-bas

Quand toutes les portes se ferment
Quand toutes les lumières s’éteignent
Je pense à vous
Ou êtes-vous ?
Moussa et Sam
Redouane
Attendez moi